samedi 5 septembre 2015

L'abécédaire du bonheur : SENS -> je me livre à vous.

Coucou,


j'espère que vous allez bien ! L'article d'aujourd'hui est inspiré du livre "mon carnet de coaching 100% bonheur" (lien ici :  ).

J'ai décidé de discuter avec vous, du sens de la vie. De ma vie plus particulièrement.
C'est important de donner un sens à sa vie, d'avoir des objectifs, des idées, des envies, sinon quel intérêt de vivre? Subir "ma" vie, ça ne m'intéresse pas, j'ai donc décidé de lister ce qui donne un sens à ma vie tout en vous expliquant le pourquoi du comment j'ai choisi de noter ça. Ça peut être un bon exercice pour les jours où le moral n'est pas là.

Ce qui donne un sens à ma vie :

❤ Ma famille : que serai-je sans elle? Ma famille (et ma belle famille bien entendu) est tout pour moi. Passer du temps avec les personnes que j'aime est très important, ils sont ma force, mon envie d'avancer dans la vie. Quand je vois le temps que je passe à parler de tout et de rien avec Logan, ainsi que le soutient qu'il m'apporte, je me trouve vraiment chanceuse et je me dis que sans lui ma vie ne serait pas pareille, il est ma moitié, mon pilier, mon confident, mon bonheur !



❤ Rêver : j'aime avoir la tête dans les étoiles, quand rien ne va je repense aux bons moments que j'ai vécu durant ma vie... Rêver c'est aussi imaginer le futur, créer des projets, les réaliser. Quoi de mieux pour donner un sens à sa vie? Avancer dans la vie, se donner les moyens, enlever les limites, parcourir ses envies.

❤ Etudier : apprendre chaque jour de nouvelles choses, s'ouvrir sur le monde. J'aime apprendre, j'ai toujours aimé. Beaucoup de sujets me fascinent et je suis curieuse de nature. Je peux autant m'intéresser à ce que je connais déjà (ce que j'aime) qu'à ce que je ne connais pas. Il faut être large d'esprit.

❤ La nature, les animaux : l'endroit où je me sens le mieux ? Dehors, dans une campagne, un jardin, auprès des animaux. Eux, ils ne jugent pas, ils ne font qu'accepter ce qu'on leur donne. Dès que j'ai une petite baisse de morale, je cours vers Otis. Seule sa présence, son regard me rassure et me donne l'impression de compter, d'être importante pour lui. Après tout, le chien est le meilleur ami de l'Homme.

❤ Être moi-même : j'ai longtemps été influencée par les autres, je ne trouvais pas mon propre style, je vagabondait. Depuis que j'ai réussi à prendre confiance en moi (même si c'est pas encore le top, j'y travaille n'est ce pas :D), j'arrive à m'accepter telle que je suis. Et si ça ne plait pas aux autres, ce n'est pas grave, j'avance sans eux. La vie est trop courte pour attendre les gens qui n'en valent pas la peine.


 La franchise : depuis mes 6 ans, j'avais envie de dire tout ce que je pensais à mon père (il est alcoolique, violent et ne s'est jamais occupé de moi, il nous a abandonné, bref je vous épargne les détails !) car j'ai beaucoup souffert de son absence. Un jour, alors que j'étais avec lui au téléphone, j'ai éclatée en sanglots et je lui ai dis tout ce que je pensais, il avait été beaucoup trop loin. C'est dingue le bien que ça m'a fais, je me suis sentie libérée. Ça ne m'a pas permis de tourner la page, car il m'a fait trop de mal mais ça m'a soulagée. J'ai été chez la psychologue pendant plus de 10 ans à cause de lui alors imaginez BOUM un beau jour je lui ai tout lâché, j'étais plutôt fière d'avoir eu le courage même si c'était par téléphone !

 La vie : vivre donne un sens à ma vie. C'est assez compliqué à expliquer... Je suis heureuse de vivre, chaque soir, chaque matin je me dis que j'ai beaucoup de chance d'etre là, sur cette terre et que chaque jour je dois faire au mieux, pour moi, pour ceux que j'aime. On a qu'une vie, qu'une seule chance, il faut la saisir. Malgré mes soucis de santé, je me dis que je n'ai pas le droit de me plaindre, qu'il y'a pire que moi. Que moi, j'ai de la chance d'être soutenue, ce n'est pas le cas de tout le monde !


❤ La passion : je vis par passion. Il n'y a pas un seul jour où je m'ennuie. Du moins j'ai vraiment cette impression là. Ça m'arrive d'avoir des coups de mou, mais j'essaie de me rebooster à chaque fois. Je suis une fille joyeuse, depuis mon enfance.

Vous en savez un peu plus sur moi, j'ai écris cet article d'un coup, sans m'arrêter, à cœur ouvert.

N'hésitez pas à me dire si ce genre d'article vous plait, j'en ferai d'autre, je suis une grande bavarde !

Bisous,
Laurie !