mardi 21 avril 2015

Parlons soleil : partie 1 : un peu d'informations !

Bonjour !


J'espère que vous allez bien? 
Il fait trop beau en ce moment, alors je reviens avec un article sur le soleil... Ses bienfaits, ses méfaits, un peu de théorie pour mieux connaitre le sujet, point de vue beauté.

- Vitamine D : le soleil est indispensable à la transformation des provitamines D contenues dans notre peau en vitamines D. La vitamine D intervient dans la fixation du calcium et du phosphore sur le squelette, d'où son importance capitale ! Avec la vitamine C, elle joue un rôle dans la défense immunitaire de l'organisme. 


- Le(s) phototype(s) : c'est une catégorisation des types de peaux vis à vis de leur sensibilité au rayonnement ultraviolet. Le phototype permet d'estimer le risque lié à l'exposition solaire pour chaque type de peau et de déterminer l'importance des protections nécessaires.
Il en existe 6 :
Phototype 1 : la peau est très claire, blanche, les cheveux sont blonds ou roux, les yeux bleus ou verts et des taches de rousseur qui apparaissent très rapidement en cas d'exposition : la peau brûle facilement, ne bronze jamais. 
Phototype 2 : la peau est très claire et peut devenir halée, les cheveux sont blonds ou châtains clairs, des taches de rousseurs apparaissent au soleil : la peau brûle facilement et bronze à peine.
Phototype 3 : la peau est modérément claire, les cheveux sont blonds ou châtains, et il n'y a peu ou pas de tache de rousseur : la peau brûle modérément, bronze graduellement. 
Phototype 4 : la peau est mate, les cheveux sont châtains ou bruns, et il n'y a aucune tache de rousseur : la peau brûle à peine, bronze toujours bien.
Phototype 5 : la peau est brune foncée, naturellement pigmentée, les cheveux et les yeux sont noirs : la peau brûle rarement, et bronze beaucoup.
Phototype 6 : la peau est noire, les cheveux et les yeux sont noirs : la peau ne brûle pas.

- Le bronzage : il constitue le mécanisme de protection le plus important puisque la mélanine synthétisée se comporte comme un filtre qui absorbe plus de 70% des UV ayant franchi la couche cornée. Les personnes à peau rousse ou blonde sont donc plus sujettes que les autres aux lésions cutanées provoquées par les UV. 

- Le vieillissement : les rayons UV agissent sur les cellules de la peau et brisent les chaînes d'ADN qui sont en permanence corrigées par des enzymes de réparation. Si ce mécanisme est débordé, en cas d'exposition prolongée, les cellules de la couche basale, qui assurent le renouvellement cutané, sont atteintes. Leur production de mélanine, de collagène et d'élastine diminue. 
Les excès de bronzage accélèrent le vieillissement de la peau. Le vieillissement de la peau prématuré favorise l'irritation cutanée et les réactions aux médicaments tout en ralentissant la vitesse de cicatrisation. La peau devient plus perméable aux différents allergènes. La perception sensorielle et thermique diminue.


- Coup de soleil : c'est l'effet néfaste immédiat le plus fréquent. Douloureux, la survenue d'un coup de soleil est une brûlure induite par les rayons ultraviolets. La gravité du coup de soleil est en fonction du type de peau, de la durée et de l'intensité d'exposition ainsi que de la localisation.
La peau devient rouge, douloureuse, et quelques plaques peuvent apparaître. Survenant quelques heures après l'exposition, le coup de soleil disparaît dans les jours qui suivent en provoquant une desquamation et une zone dépigmentée. 
Conseils : il est indispensable de prévenir les coups de soleil en appliquant des crèmes solaires protectrices en rapport avec votre type de peau. Les applications devront être renouvelées en fonction du degré d'ensoleillement et de la sensibilité de la peau. Il ne faut pas oublier de renouveler l'application après chaque baignade.

- Les lunettes : il faut prendre des lunettes 3 ou 4 afin de protéger vos yeux au maximum : pensez à regarder les étiquettes !



Et voilà, prochain article sur le soleil : je vous parlerai de mes produits chouchous !

Bisous,
Laurie !