dimanche 1 mars 2015

L’anticernes, l'atout anti-défaut !

Bonjour ! 

J'espère que vous allez bien ! 

Je suis désolée pour cette absence, mais mon câble d'ordinateur était cassé, j'ai donc du faire des démarches pour avoir un nouveau ;-)...

Aujourd'hui, je viens pour vous parler d'anticernes... Voilà 1 an à peine que j'utilise cette petite chose précieuse, et je ne regrette pas du tout ! 

D'abord, on va parler de quelques 'astuces' pour bien choisir son anticernes.

 Le choix de la teinte : 
Il faut toujours choisir une teinte plus claire que sa carnation, afin que ça ne fasse pas 'tache'. Ensuite, penser à choisir un correcteur beige clair si vous avez la peau clair et un correcteur beige doré si vous avez la peau matte. 

 Application : 
Il faut bien hydrater sa peau, pour éviter que l'anticerne 'plaque'. Le mieux est d'appliquer une petite quantité, la laisser sécher quelques secondes puis tapoter le produit. Il faut éviter d'étaler le produit, car ça pourrait encore plus creuser / marquer le cerne. 

 Texture : 
Les textures fluides sont souvent intégrées dans des petits pinceaux, elles sont parfaites pour estomper des ombres ou des défauts légers. Les textures crèmes, plus épaisses sont parfaites pour cacher les imperfections.

Pour ma part, voici ceux que j'utilise.
Ce sont trois produits que j'adore :-)

- Le loréal est très bien pour illuminer, on peut le placer sous les cernes, sous le sourcils, sur l'arête du nez, sur le dessus de la bouche (arc de cupidon). Ca va donner des points de lumière au visage.
- Le happy light de bourgeois est plus épais, couvre mieux et donc moi je l'utilise pour les imperfections.
- Le stick anticernes correcteur de bourgeois, a lui aussi, une texture plus épaisse, il couvre donc très bien. Par contre, je l'utilise juste comme correcteur car comme anticerne je le trouve trop épais justement.




J'espère que cet article vous aura plu, encore désolée pour mon absence !

A bientôt

,
Laurie